Thèmes

paysage vie 2010 divers internet divers

Rubriques

>> Toutes les rubriques <<
· A connaitre:U.A.S (1)
· A N C -medias (5)
· Abdelwaheb abdallah-médias (13)
· AFFAIRE CHOKRI BELAID (9)
· Affaire du jet d'oeuf (3)
· Affaire Nawat (2)
· Affaire radio kalima (1)
· Affaire Sheraton (29)
· Affaire slim chiboub (12)
· AFFAIRE ZIED EL HENI (12)
· Agression de journalistes (17)
· Al hiwar attounissi / Tahar ben Hassine (3)
· ALHIWAR ETTOUNISSI / TAHAR BELHSINE (1)
· Aljazeera (19)
· Anonymous (1)
· Articles Mohamed Hamdane (1)
· Assabah (29)
· Atce (17)
· Audience médias (4)
· Audiovisuel-cinema-tv (106)
· AYOUB MESSAOUDI (4)
· Beji caid essebsi- medias (22)
· Ben ali- médias (43)
· Blogs - blogueurs (45)
· Censure (53)
· Cinema (41)
· Combat pour la liberté (7)
· Communication-entreprise-organisation (26)
· CONSTITUANTE - MEDIAS (7)
· Dar al Anwar (3)
· Deontologie (22)
· Dérapage déontologique (1)
· Dilou samir- medias (3)
· Droit de reponse (45)
· Edition- livre (1)
· Elections- medias (27)
· Ennahdha- médias (40)
· EXCLUSIF-BLA BLA DE CANDIDE (3)
· Facebook (31)
· Formation et recyclage (14)
· HAICA (5)
· Hannibal tv (29)
· Instance de l'information (56)
· Journalistes (90)
· La Presse- Essahafa (19)
· Liberté d'expression (75)
· Listes noires (1)
· Livres (41)
· Lotfi messaoudi (13)
· LOTFI ZITOUN (15)
· Medias pouvoir (130)
· Medias sociaux (8)
· Medias- relations internationales (46)
· Nessma tv (54)
· Pages facebook-médias (9)
· Patrons de médias (26)
· Paysage mediatique (9)
· Polemiques (12)
· Portrait- journalistes (24)
· Poursuites judiciaires (90)
· Presse (88)
· Public (40)
· Publicité (28)
· Radio (95)
· Rajhi- médias (17)
· Reforme juridique et institutionnelle (60)
· Reporters sans frontieres (1)
· Salafistes- medias (3)
· Semi fehri - catus -attunissyia (109)
· Sihem ben sedrine -kalima (10)
· Sites internet (22)
· Slim amamou-medias (2)
· Snjt (75)
· Television tunisienne publique (111)
· Tic internet reseaux sociaux (58)
· Tourisme- medias (1)
· Tunis afrique presse (13)
· Zitouna tv (1)

Rechercher
Derniers commentaires

bonjour je m'appelle david brock je suis de nationalité française. un jour, lors des recherches sur l’inter
Par david, le 08.09.2014

mais ce gladiateur huile au sens propre comme au sens figure du mot n a t il pas glisser d entre les articles
Par YOUNSI NEJIB, le 24.07.2014

moi je cherche le numero de la canale nessma elkhadra tout simplement le numero de telephonne
Par lahdoumibechir, le 21.05.2014

votre titre est trompeur. a s'en tenir au titre et au premier paragraphe, on croirait que c'est encore une att
Par Anonyme, le 14.10.2013

attounisia lil bhayemhttp://l ol.centerblog. net
Par caymera, le 01.09.2013

Voir plus

Articles les plus lus

· attounissia -semi fehri
· television tunisienne - monographie
· almasdar-nouveau journal electronique
· le journal islamiste alfajr reparait
· sami fehri -chaine attounissya

· choufli hal --
· démarrage de la chaine al hiwar le 19 septembre
· pétition pour des médias libres
· attounisiya
· aljazeera-bureau à tunis
· borhane bsaies sur hannibal tv?
· blog nawat.org
· une émission tv salissant ben ali et la tunisie
· sofiene ben hmida contesté
· sami fehri- mauvais scenarios

Voir plus 

Abonnement au blog
Recevez les actualités de mon blog gratuitement :


Blogs et sites préférés

· mohamed-hamdane-medias-tn
· droit-tunisie-revolution


Statistiques

Date de création : 18.03.2011
Dernière mise à jour : 10.12.2013
2252articles


almasdar-nouveau journal electronique

Publié le 07/04/2011 à 14:33 par observatoire-medias-tunisiens Tags : 2010 divers internet

Journaux électroniques Lancement du site généraliste www.almasdar.tn Webmanagercenter (www.webmanagercenter.com), site d’information économique et ce depuis son lancement en 2000, édité par la société Internet Management Group, édité par IMG sa est connu pour être un pionnier dans l’information en ligne en Tunisie. Depuis, les sites spécialisés se sont multipliés et souvent promus par des anciens journalistes de WMC. En 2009, WMC décide d’éditer une version en arabe (wmc arabe) qui était d’abord la traduction des articles du site en français mais qui a rapidement pris son envol et devenu indépendant avec un contenu propre qui se distingue par sa pertinence. A la fin de l’année 2010, nous avons opté pour un élargissement et une diversification du contenu de cette édition afin de lui donner une totale indépendance éditoriale sous un nouveau nom, «almasdar.tn». www.almasdar.tn est un site généraliste ayant sa propre équipe rédactionnelle, avec des journalistes issus de divers horizons et expériences. L’objectif étant de vous fournir une information rapide, riche et diversifiée qui tentera d’être l’expression de cette pluralité qui fait la richesse de notre pays.



Commentaires (2)

Liberté le 12/12/2011
Bonjour Mesdames, Messieurs,

L'article, dont je vous fait part, aura, dans les prochains jours, un impact considérable sur la scène politique tunisienne et mettra l'accent sur les zones d'ombres qui entourent la journée du 14 Janvier. De ce fait, veuillez, ci cela ne vous dérange pas, le publier dans l'édition du lundi 12 décembre 2012.

Merci d'avance.

A l’attention de Mr. Pierre Puchot,

Votre reconstitution des fais qui ont marqué la journée du 14 janvier en Tunisie est erronée voir ridicule (pour le moins qu’on puisse dire) et ceux pour les raisons suivantes :

Tout d’abord, toutes les communications téléphoniques qui ont eu lieu entre le palais de Carthage, le ministère de la défense nationale, le ministère de l’intérieur , la salle des opérations du palais de Carthage, la salle des opérations du ministère de la défense nationale, la salle des opérations du ministère de l’intérieur et les téléphones mobiles des personnes évoquées dans votre article ( et que vous incriminez sans fondements vu que les procès verbaux dont vous nous faites part ne comportent même pas l’insigne du ministère de la défense et que les vrais procès verbaux sont bien conservés au **** du ministère de la défense nationale et font objet d’une haute surveillance) montrent clairement que Monsieur Ridha GRIRA n’a jamais donné l’ordre d’assassiner Tarhouni.

Ensuite, vous dites que le général Ammar a refusé d’obéir aux ordres de Monsieur l’Ex-Ministre de la défense nationale concernant la présumée assassinat de Tarhouni ! Sachez Mr. Puchot que le général Ammar est un homme appliqué qui exécute les ordres de ses supérieurs hiérarchiques sans discussion. De plus, le général Ammar est un « Simple Général » qui n’a aucun pouvoir politique, contrairement aux Généraux Egyptiens. Le général Ammar était (jusqu’au mois d’Avril) le chef d’état major de l’armée de terre et uniquement de l’armée de terre. De ce fait, il n’avait aucun pouvoir sur l’armée de l’air. Or, vous mentionnez dans votre article que Mr. Ridha GRIRA avait l’intention de mener une attaque aérienne contre la brigade anti-terroriste. De ce fait, c’est au général LAAJIMI, et à lui seul, de mener les opérations. Alors, que vient faire dans cette histoire le général Ammar ? Chercherai-t-il, peut être, la gloire ? Ou est ce que c’est vous qui avez inventé cette histoire ? Et si c’est le cas, pour le compte de qui ? Je crois connaitre la réponse. Hélas ! La personne que vous souhaitez sauver y est impliquée jusqu’au cou.

Finalement, sachez Mr.Puchot que Monsieur Ridha GRIRA est l’homme qui a sauvé le pays. Personne ne pourra changer l’histoire. Monsieur GRIRA aujourd’hui est entrain de payer la note de sa bravoure. Et c’est pour cette raison qu’il dort en ce moment à l’Aouina. Les ambitions politiques d’une certaine « personnalité » tunisienne (de premier plan) l’ont poussé, minablement, à inculper Monsieur GRIRA. IL NE FALLAIT SURTOUT PAS LAISSER UN HÉROS EN LIBERTÉ.

Dans l’attente de la « vérité », veuillez agréer, Monsieur Puchot, l’expression de mes sentiments distingués.

Signé: Liberté.


Liberté le 02/01/2012
Je condamne…

Mesdames, Messieurs,

Vu le succès qu’à connu le dernier article intitulé « Votre reconstitution du 14 janvier en Tunisie est erronée » et publié sur les colonnes des journaux électroniques Tunisiens, je tiens à poursuivre mon analyse intuitive et naïve sur ce qui se passe en Tunisie en ce moment et qui est en relation directe avec la journée du 14 janvier et le départ accéléré et inattendu de l’ex-président Zine el Abidine Ben Ali.

Mesdames, Messieurs,

Aujourd’hui je vais vous parler du gouvernement sortant celui de l’ex premier ministre El Beji Caid Essebsi. Ce gouvernement a réussi, en quelque sorte, à réinstaurer la sécurité dans le pays. C’était le fruit des efforts et sacrifices de toutes les institutions de sureté du pays à savoir la Police Nationale, la Gendarmerie Nationale et l’Armée. Chose dont Mr.Essebsi était toujours fier et qu’il n’arrêtait pas de nous la faire rappeler lors de ses multiples interventions télévisées. Mais il y a des choses que Mr.Essebsi nous a cachées. Et c’est pour cette raison que j’ai choisi d’intituler mon article : « JE CONDAMNE ».

Mesdames, Messieurs,

Figurez-vous que toutes les arrestations dont ont fait objet les anciens ministres du gouvernement de Ben Ali ont été commanditées par El Beji Caid Essebsi. Certainement vous allez vous poser la question suivante ? Ou est le mal dans tout ça vu que les anciens ministres du gouvernement de Ben Ali sont considérés comme étant « des méchants loups » ?

La première chose sur laquelle on doit s’arrêter est que Mr.Essebsi nous a fait croire, sous sa gouvernance, que la justice était indépendante. Si c’était le cas, pourquoi nous a-t-il sorti lors de son dernier discours : « je vous ai arrêté dix ministres de l’ancien régime alors qu’en Égypte ils ont en arrêté que trois » ? Je crois deviner la réponse : Mr.Essebsi voulait nous séduire. En échange, il voulait qu’on le considère comme étant le nième héros de la « révolution » et qu’on l’appui pour être le premier président de la Tunisie libre… et comment ? Mr.Essebsi espérait avoir une mosaïque de partis grâce à la loi « d’attribution de chaises » qui a été adoptée. Il croyait vraiment qu’ENNADHA allait avoir entre 25% et 30% « des chaises ». Il en était convaincu. On la même vu sortir cette connerie en public devant le président des présidents : Sir OBAMA. Finalement ENNAHDHA a eu 42% « des chaises » et vous connaissez la suite…

Revenons maintenant sur les quelques arrestations « ridicules » des Ministres de l’ancien régime :

Mr.Hamed MILKA a été arrêté et pour cause : intervention pour une réorientation. Est-ce un motif pour l’arrêter ? Si c’est le cas ou sont :

1. le ministre de l’enseignement supérieur qui a appliqué les instructions ?
2. le doyen de la faculté de médecine qui a accepté l’élève en question?

Eux aussi doivent être arrêtés et pour cause : application d’une instruction issue d’un supérieur hiérarchique. Cette cause même était l’objet de l’arrestation de l’ex Ministre de la Défense Nationale Ridha GRIRA, L’ex Conseiller de Zine El Abidine Ben Ali ; Mongi Safra et l’ex Préfet Mohamed BELLALOUNA. Mais non !!! On ne va tout de même pas mettre tout le monde en prison ?! Pour séduire le peuple, on doit ORDONNER l’arrestation des gros poissons. Les petits ne nous intéressent pas. Autrement, à la une des infos on n’aura pas de pilule à avaler. N’est ce pas Mr.ESSEBSI ?

En parlant de l’Ex Ministre de la Défense Nationale Mr.Ridha GRIRA (que je salue par la présente pour sa bravoure le jour du 14 janvier 2011), ce Monsieur a été arrêté car il SEMBLE avoir vendu un terrain à un neveu de Zine El Abidine Ben Ali à un prix symbolique. Vous savez certainement, mesdames, messieurs, qu’avant toute vente de terrain, le ministère des domaines de l’état et des affaires foncières met en place une procédure administrative contrôlée par des commissions qui doivent donner, en amont, leur accord. Aussi, Une expertise foncière est demandée avant la signature du Ministre. Mais alors ou est donc passé tout ce beau monde qui a lancé la procédure de vente à un prix symbolique au neveu de BEN ALI avant la « maudite » signature de Mr.GRIRA ? Là aussi… les petits ne nous intéressent pas.

Certes il y a eu beaucoup de magouilles au **** du ministère des domaines de l’état et des affaires foncières. Mais il y a quelques patriotes qui, durant leurs longues années passées à la tête de ce ministère, ont essayé de minimiser les dégâts. Vous savez certainement de quel Ministre je parle… par contre il y en a eu d’autres qui ont essayé de piller les terrains pour leurs propres comptes et pour celui de la famille Trabelsi. Et là je parle bien de l’ex ministre Zouhair MDHAFFER. Il a même osé mettre en place une direction, au **** même du ministère des domaines de l’état et des affaires foncières, qui s’occupe exclusivement des affaires d’Imed TRABELSI. Et les coups bas de Zouhair MDHAFFER n’en sont pas à leurs fins. Il s’en est même pris à ces collègues. Et comment ? C’est lui qui a été derrière l’arrestation de Abdallah KALLEL, Abdel AZIZ BEN DHIA, Abderahim ZOUARI, Abdelwaheb ABDALLAH et Mohamed GHARIANI dans la présumé affaire des « malversations en faveur du RCD » contre une impunité judiciaire. Mais ces derniers temps, il semble que Zouhair MDHAFFER ait été lâché par « ses amis ». On le voit pratiquement jour et nuit faire le va et vient sur les tribunaux de premières instances.

Finalement, une question cruciale me préoccupe : ou est donc passé Mohamed Ghannouchi ? Qui est ce qui lui assure, jusqu’à aujourd’hui, ses arrières dans le fameux gros dossier des privatisations. Mystère et boule de gomme !! Mais je suppose que Mr.Essebsi, en sa qualité d’homme politique rusé, en connait des choses. N’est ce pas Mr.Essebsi ?

Bonne année à toutes et à tous et meilleurs vœux pour 2012.


Ecrire un commentaire


DERNIERS ARTICLES :
ANNONCE DE LANCEMENT DE TELVZA TV
Telvza TV, naissance d’un projet médiatique participatif 9 10/12/2013 14:07 L’équipe de Telvza TV a tenu une conférence de presse, le 10 décembre 2013, pour présenter les
ANNONCE DE LANCEMENT DE TELVZA TV
Telvza TV, naissance d’un projet médiatique participatif 9 10/12/2013 14:07 L’équipe de Telvza TV a tenu une conférence de presse, le 10 décembre 2013, pour présenter les
E SNJT CONDAMNE LE LIVRE NOIR
Le syndicat des journalistes condamne le ‘‘Livre noir’’ de la présidence 1 décembre 2013 à 12:48   // <!CDATA !function(d,s,id){var js,fjs=d.getElementsByTagName(s
E SNJT CONDAMNE LE LIVRE NOIR
Le syndicat des journalistes condamne le ‘‘Livre noir’’ de la présidence 1 décembre 2013 à 12:48   // <!CDATA !function(d,s,id){var js,fjs=d.getElementsByTagName(s
DEMISSIONS A TELVZA TV
 Démissions en cascade à la rédaction de Telvza TV 3 décembre 2013 à 11:26   // <!CDATA !function(d,s,id){var js,fjs=d.getElementsByTagName(s)0;if(!d.getElementByI