Thèmes

actualité affiche afrique amis annonce article background belle blog bonne cadre cadres

Rubriques

>> Toutes les rubriques <<
· A connaitre:U.A.S (1)
· A N C -medias (5)
· Abdelwaheb abdallah-médias (13)
· AFFAIRE CHOKRI BELAID (9)
· Affaire du jet d'oeuf (3)
· Affaire Nawat (2)
· Affaire radio kalima (1)
· Affaire Sheraton (29)
· Affaire slim chiboub (12)
· AFFAIRE ZIED EL HENI (12)
· Agression de journalistes (17)
· Al hiwar attounissi / Tahar ben Hassine (3)
· ALHIWAR ETTOUNISSI / TAHAR BELHSINE (1)
· Aljazeera (19)
· Anonymous (1)
· Articles Mohamed Hamdane (1)
· Assabah (29)
· Atce (17)
· Audience médias (4)
· Audiovisuel-cinema-tv (106)
· AYOUB MESSAOUDI (4)
· Beji caid essebsi- medias (22)
· Ben ali- médias (43)
· Blogs - blogueurs (45)
· Censure (53)
· Cinema (41)
· Combat pour la liberté (7)
· Communication-entreprise-organisation (26)
· CONSTITUANTE - MEDIAS (7)
· Dar al Anwar (3)
· Deontologie (22)
· Dérapage déontologique (1)
· Dilou samir- medias (3)
· Droit de reponse (45)
· Edition- livre (1)
· Elections- medias (27)
· Ennahdha- médias (40)
· EXCLUSIF-BLA BLA DE CANDIDE (3)
· Facebook (31)
· Formation et recyclage (14)
· HAICA (5)
· Hannibal tv (29)
· Instance de l'information (56)
· Journalistes (90)
· La Presse- Essahafa (19)
· Liberté d'expression (75)
· Listes noires (1)
· Livres (41)
· Lotfi messaoudi (13)
· LOTFI ZITOUN (15)
· Medias pouvoir (130)
· Medias sociaux (8)
· Medias- relations internationales (46)
· Nessma tv (54)
· Pages facebook-médias (9)
· Patrons de médias (26)
· Paysage mediatique (9)
· Polemiques (12)
· Portrait- journalistes (24)
· Poursuites judiciaires (90)
· Presse (88)
· Public (40)
· Publicité (28)
· Radio (95)
· Rajhi- médias (17)
· Reforme juridique et institutionnelle (60)
· Reporters sans frontieres (1)
· Salafistes- medias (3)
· Semi fehri - catus -attunissyia (109)
· Sihem ben sedrine -kalima (10)
· Sites internet (22)
· Slim amamou-medias (2)
· Snjt (75)
· Television tunisienne publique (111)
· Tic internet reseaux sociaux (58)
· Tourisme- medias (1)
· Tunis afrique presse (13)
· Zitouna tv (1)

Rechercher
Derniers commentaires

moi je cherche le numero de la canale nessma elkhadra tout simplement le numero de telephonne
Par lahdoumibechir, le 21.05.2014

votre titre est trompeur. a s'en tenir au titre et au premier paragraphe, on croirait que c'est encore une att
Par Anonyme, le 14.10.2013

attounisia lil bhayemhttp://l ol.centerblog. net
Par caymera, le 01.09.2013

lol noobs trolls omg mata5demch report uhttp://lol.ce nterblog.net
Par caymera, le 01.09.2013

avrz vous redige votre livre de memoires tout seul ?je fait mon master sur votre livre et je vous prie de rep
Par hendlimem, le 16.08.2013

Voir plus

Articles les plus lus

· attounissia -semi fehri
· television tunisienne - monographie
· almasdar-nouveau journal electronique
· le journal islamiste alfajr reparait
· sami fehri -chaine attounissya

· choufli hal --
· démarrage de la chaine al hiwar le 19 septembre
· pétition pour des médias libres
· attounisiya
· aljazeera-bureau à tunis
· borhane bsaies sur hannibal tv?
· blog nawat.org
· une émission tv salissant ben ali et la tunisie
· sofiene ben hmida contesté
· sami fehri- mauvais scenarios

Voir plus 

Abonnement au blog
Recevez les actualités de mon blog gratuitement :


Blogs et sites préférés

· mohamed-hamdane-medias-tn
· droit-tunisie-revolution


Statistiques

Date de création : 18.03.2011
Dernière mise à jour : 10.12.2013
2252articles


La Presse- Essahafa

Essahafa: audition judiciaire ajournée

Publié le 11/11/2013 à 20:57 par observatoire-medias-tunisiens Tags : article

 

Le rédacteur en chef du quotidien Al-Sahafa ne comparaîtra pas aujourd’hui
publié le 11/11/2013
Envoyer à un ami
 

L’adjoint du procureur de la République au tribunal de première instance de Tunis a décidé l’ajournement de l’audition du rédacteur en chef du quotidien Al-Sahafa Lotfi Larbi Snoussi.

Envoyez cet article à votre ami(e) :

 
// <![CDATA[ var addthis_config = {"data_track_addressbar":true}; // ]]>
 
Le rédacteur en chef du quotidien Al-Sahafa ne comparaîtra pas aujourd’hui

Rappelons que le rédacteur en chef d’Al-Sahafa devait comparaitre aujourd’hui 11 novembre 2013 mais il ne comparaîtra finalement que le 21 novembre prochain.

L’adjoint du procureur a également informé Lotfi Larbi Snoussi qu’il a été convoqué à propos d’une déclaration publiée de Besma Khalfaoui (la veuve du martyr Chokri Belaïd) et dans laquelle, elle appelait les Tunisiens à faire tomber le gouvernement.

Les employés de La Presse rejettent Mongi Gharbi

Publié le 31/10/2013 à 21:37 par observatoire-medias-tunisiens Tags : société background travail google

Les employés de ‘‘La Presse’’ rejettent la nomination de Mongi Gharbi

31

octobre

2013

à 18:09
 
// <![CDATA[ !function(d,s,id){var js,fjs=d.getElementsByTagName(s)[0];if(!d.getElementById(id)){js=d.createElement(s);js.id=id;js.src="//platform.twitter.com/widgets.js";fjs.parentNode.insertBefore(js,fjs);}}(document,"script","twitter-wjs"); // ]]>
background: none transparent scroll repeat 0% 0%; float: none; height: 20px; font-size: 1px; vertical-align: baseline; cssfloat: none; border-style: none; padding: 0px;">
// <![CDATA[ window.___gcfg = {lang: "en"}; (function() { var po = document.createElement("script"); po.type = "text/javascript"; po.async = true; po.src = "https://apis.google.com/js/plusone.js"; var s = document.getElementsByTagName("script")[0]; s.parentNode.insertBefore(po, s); })(); // ]]>
 
// <![CDATA[ (function(d, s, id) { var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0]; if (d.getElementById(id)) return; js = d.createElement(s); js.id = id; js.src = "//connect.facebook.net/en_US/all.js#xfbml=1" fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs); }(document, "script", "facebook-jssdk")); // ]]>
 

manif journalistes la presse 10 31Le syndicat de base de la société Snipe-La Presse rejette la nomination de Mongi Gharbi à la tête de cette entreprise de presse publique en remplacement de Néjib Ouerghi.

Dans un communiqué rendu public jeudi, et signé par Nabil Jmour, secrétaire général du syndicat de base de la société Snipe-La Presse, les employés de l’entreprise, journalistes, techniciens et fonctionnaires, réunis en urgence le vendredi 31 octobre, au siège social de ‘‘La Presse’’, fleuron de la presse écrite tunisienne, ont exprimé leur rejet de cette nomination imposée par le gouvernement démissionnaire.

«C’est un cabinet de gestion des affaires courantes, qui n’a pas le droit de procéder à des nominations», précise le communiqué, ajoutant que «cela confirme la politique de nomination systématique sur une base partisane dans les différents appareils de l’Etat».

Les membres du syndicat rappellent leur «attachement au principe de la concertation avec les structures syndicales opérant dans le secteur de l’information dans toute nomination au sein de l’entreprise Snipe-La Presse», par allusion au Syndicat national des journalistes tunisiens (SNJT) et au Syndicat général de la presse et de la culture (SGPC) dépendant de l’Union générale tunisienne du travail (UGTT).

Les employés de la Snipe-La Presse appellent, par ailleurs, le gouvernement de compétences qui va être constitué dans quelques semaines à «promouvoir et à restructurer l’entreprise, en concertation avec les employés, et à ouvrir les dossiers de corruption qui la mine».

Tout en se disant disposés à «négocier et à discuter pour trouver une solution au problème» de cette dernière nomination, les employés de ‘‘La Presse’’ se disent prêts à «se battre» pour la réalisation de leurs «revendications légitimes».

Nouveau PDG de LaPresse contesté

Publié le 31/10/2013 à 21:31 par observatoire-medias-tunisiens Tags : image gif société background cadre news google

 Le personnel de « La Presse » refuse le nouveau PDG

News, Société | LM | 31 octobre, 2013 à 16:06
// <![CDATA[ chgfontsize_element = 'textsingl'; chgfontsize_min_font_size = 6; chgfontsize_max_font_size = 24; chgfontsize_interval_font_size = 1; chgfontsize_units_font_size = 'px'; chgfontsize_default_font_size = 12; chgfontsize_units = chgFontSize_getCookie('wp-chgfontsize-units'); if (chgfontsize_units != chgfontsize_units_font_size) { chgfontsize_font_size = chgfontsize_default_font_size; } else { chgfontsize_font_size = Number(chgFontSize_getCookie('wp-chgfontsize')); if (chgfontsize_font_size == null) { chgfontsize_font_size = chgfontsize_default_font_size; } } chgfontsize_imgdecact = new Image(); chgfontsize_imgdecact.src = 'http://www.tunisienumerique.com/wp-content/plugins/wp-chgfontsize/decrease_activated.gif'; chgfontsize_imgdecdea = new Image(); chgfontsize_imgdecdea.src = 'http://www.tunisienumerique.com/wp-content/plugins/wp-chgfontsize/decrease_deactivated.gif'; chgfontsize_imgincact = new Image(); chgfontsize_imgincact.src = 'http://www.tunisienumerique.com/wp-content/plugins/wp-chgfontsize/increase_activated.gif'; chgfontsize_imgincdea = new Image(); chgfontsize_imgincdea.src = 'http://www.tunisienumerique.com/wp-content/plugins/wp-chgfontsize/increase_deactivated.gif'; chgFontSize_display('', 'on', '', 'on'); chgFontSize(); // ]]>  A-    A+ 

 

Nabil Jmour, secrétaire général du syndicat général de la culture et des médias a déclaré que toiut le personnel de  la Société nouvelle d’impression, de presse et d’édition (SNIPE) qui gère les quotidiens la Presse et Essahafa, conteste et refuse la nomination du nouveau PDG.

Il a déclaré que l’actuel gouvernement, chargé dans le cadre de la feuille de route du dialogue national, de gérer les affaires courantes, n’a pas à nommer des responsables à la tête des entreprises de presse publiques. Il voit dans cette nomination décidée sans la concertation des syndicats une flagrante violation par le gouvernement nahdhaoui des engagements pris dans le cadre du dialogue national.

Il a annoncé que la réaction à cette décision se fera, aujourd’hui, dans le cadre d’une réunion syndicale qui groupera les journalistes et les techniciens.

Nouveaux redacteurs du journal LA PRESSE

Publié le 19/10/2013 à 14:18 par observatoire-medias-tunisiens

Slaheddine Grichi et Jalel Mestiri, nouveaux rédacteurs en chef du journal La presse

African Manager Publié dans African Manager le 19 - 10 - 2013


Suite à la démission du rédacteur en chef principal du journal La Presse Mongi Gharbi , les journalistes de La Presse de Tunisie ont procédé, vendredi 18 octobre 2013, à l'élection de deux nouveaux rédacteurs en chef .
L'issue du scrutin a abouti aux résultats suivants : Slaheddine Grichi devient le nouveau rédacteur en chef principal avec 25 voix et jalel Mestiri l'a emporté avec 26 voix comme rédacteur en chef nation .

Nouveaux redacteurs du journal LA PRESSE

Publié le 19/10/2013 à 14:03 par observatoire-medias-tunisiens

Slaheddine Grichi et Jalel Mestiri, nouveaux rédacteurs en chef du journal La presse

African Manager Publié dans African Manager le 19 - 10 - 2013


Suite à la démission du rédacteur en chef principal du journal La Presse Mongi Gharbi , les journalistes de La Presse de Tunisie ont procédé, vendredi 18 octobre 2013, à l'élection de deux nouveaux rédacteurs en chef .
L'issue du scrutin a abouti aux résultats suivants : Slaheddine Grichi devient le nouveau rédacteur en chef principal avec 25 voix et jalel Mestiri l'a emporté avec 26 voix comme rédacteur en chef nation .

la snipe ne ferme pas assahafa

Publié le 28/05/2011 à 00:41 par observatoire-medias-tunisiens Tags : background création annonce
background: url(denied:../fr/images/top_fond.png) #1d6eb0 right 50%; float: right;">

  Vendredi ,   27 Mai   2011

-----------------------------------------------------------------------------------------------------

????   | English

img_blancimg_blanc
La SNIPE nie l'intention de fermer le journal Assahafa
Vendredi, 27 Mai 2011 14:33
TUNIS (TAP) - La direction générale de la Société Nouvelle d'Impression, de Presse et d'Edition (SNIPE), éditrice des quotidiens La Presse et Assahafa, a nié la rumeur selon laquelle la société compte fermer Assahafa et mettre ses journalistes et ses autres employés au chômage, la qualifiant de "simples spéculations infondées".

La SNIPE affirme, vendredi, qu'il n'a pas été décidé de fermer le journal.  "Le conseil d'administration a proposé, dans son assemblée du 12 février 2011 et tel que noté dans le procès verbal de la réunion, la création d'un nouveau quotidien en langue arabe".

La direction générale précise que l'idée de transformer le quotidien en hebdomadaire "était une simple proposition" visant à "rechercher les moyens de développer les publications de la société et accroître ses ressources sans toucher aux droits des journalistes et des techniciens titulaires".

Elle se dit "entièrement disposée" à examiner tout projet présenté par les journalistes et techniciens d'Assahafa susceptible de promouvoir l'entreprise.

Le personnel du quotidien Assahafa observe un sit-in ouvert depuis l'annonce, en avril dernier, de la décision de transformer le quotidien en hebdomadaire.

patrons de medias-soutien à essahafa

Publié le 25/05/2011 à 23:53 par observatoire-medias-tunisiens
  • 25/5/2011
essahafa_logoTUNIS (TAP) - Le bureau constitutif du Syndicat tunisien des dirigeants des médias (STDM) a appelé le gouvernement de transition à une intervention d'urgence pour sauver le journal Assahafa et son personnel, journalistes, techniciens et employés, l'Etat étant le propriétaire de la Société Nationale d'impression, d'édition et de presse (SNIPE).

 

Dans un communiqué rendu public mardi, le STDM fait part de son soutien à la SNIPE et au quotidien Assahafa, soulignant son souci de trouver une solution qui satisfasse toutes les parties et permette au journal de poursuivre normalement son activité.

Le bureau constitutif du STDM se dit étonné des décisions d'austérité ayant touché le journal et ses travailleurs, bien que tous les établissements médiatiques et en particulier les médias privés souffrent de conditions matérielles difficiles et que toutes les parties se soient engagées à resserrer les rangs pour surmonter cette étape critique.

Malgré une conjoncture marquée par l'absence de ressources publicitaires publiques et privées permanentes, rappelle le STDM, la plupart des établissements médiatiques poursuivent leurs activités, précisant que les médias nationaux ne peuvent pas fermer leurs portes ou abandonner leurs lectorats, face aux premiers obstacles.

snjt-solidarité avec essahafa

Publié le 22/05/2011 à 18:01 par observatoire-medias-tunisiens
Tunisie – Les journalistes en sit-in pour soutenir leurs collègues d’Assahafa

  • Le Bureau exécutif du Syndicat national des journalistes tunisien (SNJT) a expliqué, dans un communiqué publié samedi 21 mai 2011, sa préoccupation à cause de la crise qui touche le journal Assahafa et qui n’a pas trouvé de solution radicale jusqu’à maintenant, malgré les promesses qu’a reçues le SNJT, au cours de la semaine dernière.

    En outre, et puisque les revendications du personnels d’Assahafa n’ont pas été prises en considération, le Bureau exécutif du syndicat invite, pour une première action, tous les journalistes de tous les établissements de communication à un sit-in le 24 mai 2011, à son siège, de 9h du matin jusqu’à 12h.

snjt- soutien aux journalistes d'essahafa

Publié le 18/05/2011 à 12:48 par observatoire-medias-tunisiens Tags : 2010 background travail

 

  Mercredi ,   18 Mai   2011

-----------------------------------------------------------------------------------------------------

????   | EN

img_blanc
Soutien syndical aux revendications du personnel du journal "Assahafa"
Mardi, 17 Mai 2011 18:04
TUNIS (TAP) - Le Syndicat général de la culture et de l'information et le Syndicat de base de la Société nationale d'impression, de presse et d'édition (SNIPE - La Presse) ont fait part de leur soutien aux revendications des journalistes, des techniciens et des travailleurs du journal "Assahafa", à la suite de la décision du Président-directeur général du quotidien d'interrompre sa parution, de le remplacer par une édition électronique et de créer à sa place un hebdomadaire.

Dans un communiqué publié, mardi, le Syndicat général de la culture et de l'information rappelle la mutation qualitative qu'a connue "Assahafa" après la révolution du 14 janvier 2011, dans le droit-fil de la consécration d'une information libre et crédible qui reflète les aspirations du peuple tunisien, se déclarant étonné des tentatives visant à entraver le fonctionnement de ce journal notamment au niveau de la distribution.

Dans son communiqué, le Syndicat de base de la SNIPE - La Presse fait part de son soutien aux journalistes de ce quotidien dans leur sit-in légitime pour défendre leur droit au travail et rejette les arguments avancés sous prétexte "d'hémorragie financière".

Les difficultés financières que connaît le journal, depuis des années, précise le syndicat, sont dues à la mauvaise gestion des ressources financières et humaines ainsi qu'à l'absence d'une restructuration cohérente de l'établissement et d'une stratégie d'avenir tournée vers toutes les administrations.

essahafa-sit in nocturne

Publié le 17/05/2011 à 00:05 par observatoire-medias-tunisiens Tags : background
  •  
  •  
  •  
background: url(denied:../fr/images/top_fond.png) #1d6eb0 right 50%; float: left; color: #ffffff; font-size: 11px; font-weight: normal;">   Accueil   |   TAP   |   Services TAP   |   Plan de site  |  ontactez-nous   ?? ?? ??
  -----------------------------------------------------------------------------------------------------

????   | EN

img_blanc
Le personnel d'"Essahafa" entame un sit-in nocturne
Lundi, 16 Mai 2011 20:51

TUNIS (TAP) - Les journalistes, techniciens et agents du journal "Essahafa" ont entamé, lundi, un sit-in nocturne au siège du journal.

Le personnel du journal a tenu aujourd'hui une assemblée générale pour examiner les développements de leur mouvement de protestation entamé le 25 avril dernier.

Ils ont condamné dans un communiqué "la lenteur du premier ministère dans le traitement de leur dossier" affirmant que l'actuel PDG de la SNIPE continue de diriger le journal à partir de son lieu de résidence.

Ils ont accusé le PDG d'entraver toute initiative ou projet visant à promouvoir le journal au niveau de la distribution outre la décision de suspendre les avantages financiers de plusieurs agents.

Ils ont réaffirmé leur position de refus du retour du PDG de l'entreprise à ses fonctions en raison du manque de confiance en sa personne suite à sa décision de fermer le journal Essahafa, précise le communiqué.


DERNIERS ARTICLES :
ANNONCE DE LANCEMENT DE TELVZA TV
Telvza TV, naissance d’un projet médiatique participatif 9 10/12/2013 14:07 L’équipe de Telvza TV a tenu une conférence de presse, le 10 décembre 2013, pour présenter les
ANNONCE DE LANCEMENT DE TELVZA TV
Telvza TV, naissance d’un projet médiatique participatif 9 10/12/2013 14:07 L’équipe de Telvza TV a tenu une conférence de presse, le 10 décembre 2013, pour présenter les
E SNJT CONDAMNE LE LIVRE NOIR
Le syndicat des journalistes condamne le ‘‘Livre noir’’ de la présidence 1 décembre 2013 à 12:48   // <!CDATA !function(d,s,id){var js,fjs=d.getElementsByTagName(s
E SNJT CONDAMNE LE LIVRE NOIR
Le syndicat des journalistes condamne le ‘‘Livre noir’’ de la présidence 1 décembre 2013 à 12:48   // <!CDATA !function(d,s,id){var js,fjs=d.getElementsByTagName(s
DEMISSIONS A TELVZA TV
 Démissions en cascade à la rédaction de Telvza TV 3 décembre 2013 à 11:26   // <!CDATA !function(d,s,id){var js,fjs=d.getElementsByTagName(s)0;if(!d.getElementByI