Thèmes

blog vie bonne chez france création travail annonce pub paysage extrait image extrait

Rubriques

>> Toutes les rubriques <<
· A connaitre:U.A.S (1)
· A N C -medias (5)
· Abdelwaheb abdallah-médias (13)
· AFFAIRE CHOKRI BELAID (9)
· Affaire du jet d'oeuf (3)
· Affaire Nawat (2)
· Affaire radio kalima (1)
· Affaire Sheraton (29)
· Affaire slim chiboub (12)
· AFFAIRE ZIED EL HENI (12)
· Agression de journalistes (17)
· Al hiwar attounissi / Tahar ben Hassine (3)
· ALHIWAR ETTOUNISSI / TAHAR BELHSINE (1)
· Aljazeera (19)
· Anonymous (1)
· Articles Mohamed Hamdane (1)
· Assabah (29)
· Atce (17)
· Audience médias (4)
· Audiovisuel-cinema-tv (106)
· AYOUB MESSAOUDI (4)
· Beji caid essebsi- medias (22)
· Ben ali- médias (43)
· Blogs - blogueurs (45)
· Censure (53)
· Cinema (41)
· Combat pour la liberté (7)
· Communication-entreprise-organisation (26)
· CONSTITUANTE - MEDIAS (7)
· Dar al Anwar (3)
· Deontologie (22)
· Dérapage déontologique (1)
· Dilou samir- medias (3)
· Droit de reponse (45)
· Edition- livre (1)
· Elections- medias (27)
· Ennahdha- médias (40)
· EXCLUSIF-BLA BLA DE CANDIDE (3)
· Facebook (31)
· Formation et recyclage (14)
· HAICA (5)
· Hannibal tv (29)
· Instance de l'information (56)
· Journalistes (90)
· La Presse- Essahafa (19)
· Liberté d'expression (75)
· Listes noires (1)
· Livres (41)
· Lotfi messaoudi (13)
· LOTFI ZITOUN (15)
· Medias pouvoir (130)
· Medias sociaux (8)
· Medias- relations internationales (46)
· Nessma tv (54)
· Pages facebook-médias (9)
· Patrons de médias (26)
· Paysage mediatique (9)
· Polemiques (12)
· Portrait- journalistes (24)
· Poursuites judiciaires (90)
· Presse (88)
· Public (40)
· Publicité (28)
· Radio (95)
· Rajhi- médias (17)
· Reforme juridique et institutionnelle (60)
· Reporters sans frontieres (1)
· Salafistes- medias (3)
· Semi fehri - catus -attunissyia (109)
· Sihem ben sedrine -kalima (10)
· Sites internet (22)
· Slim amamou-medias (2)
· Snjt (75)
· Television tunisienne publique (111)
· Tic internet reseaux sociaux (58)
· Tourisme- medias (1)
· Tunis afrique presse (13)
· Zitouna tv (1)

Rechercher
Derniers commentaires

bonjour ; maritimes_0606 @hotmail.fr j 'octroie des prêts allant de 1000 à 800.000€ aux entreprises,so ci
Par maritimes, le 24.11.2014

bonjour ; maritimes_0606 @hotmail.fr j 'octroie des prêts allant de 1000 à 800.000€ aux entreprises,so ci
Par maritimes, le 24.11.2014

bonjour ; maritimes_0606 @hotmail.fr j 'octroie des prêts allant de 1000 à 800.000€ aux entreprises,so ci
Par maritimes, le 24.11.2014

bonjour ; maritimes_0606 @hotmail.fr j 'octroie des prêts allant de 1000 à 800.000€ aux entreprises,so ci
Par maritimes, le 24.11.2014

bonjour ; maritimes_0606 @hotmail.fr j 'octroie des prêts allant de 1000 à 800.000€ aux entreprises,so ci
Par maritimes, le 24.11.2014

Voir plus

Articles les plus lus

· attounissia -semi fehri
· television tunisienne - monographie
· almasdar-nouveau journal electronique
· le journal islamiste alfajr reparait
· sami fehri -chaine attounissya

· choufli hal --
· démarrage de la chaine al hiwar le 19 septembre
· pétition pour des médias libres
· attounisiya
· aljazeera-bureau à tunis
· borhane bsaies sur hannibal tv?
· blog nawat.org
· une émission tv salissant ben ali et la tunisie
· sofiene ben hmida contesté
· sami fehri- mauvais scenarios

Voir plus 

Abonnement au blog
Recevez les actualités de mon blog gratuitement :


Statistiques

Date de création : 18.03.2011
Dernière mise à jour : 10.12.2013
2252articles


attounissyia -paysage tv

Publié le 02/04/2011 à 23:09 par observatoire-medias-tunisiens Tags : bonne chez france création travail annonce pub paysage extrait image

Attounissiya TV , la chaîne de Sami Fehri, quels impacts sur le paysage TV?

Publié le 17/03/2011 par souk-elmedia
Sami Fehri - Conférence de Presse
Sami Fehri – Conférence de Presse – Image Babnet

Hier, le 16 mars, conférence de presse par Sami Fehri, patron de Cactus Prod dans les studios de la boîte de prod à Utique. Ordre du jour : réponse aux accusations et aux « attaques » des médias à l’encontre de sa société et sa personne. Et surtout, événement « médias » de la semaine, il annonce la création d’une nouvelle chaîne « Attounissiya TV » qui sera, au préalable, diffusée par satellite sur Nilesat (10949Mhz V – 27500).

Nous avons rapporté sur Souk el Media quelques unes de ces accusations dont la relation compliquée entre Cactus, son ancien diffuseur l’ETT et les télévisions privées. Sami Fehri, s’explique et répond à la plupart de ces accusations comme vous pourrez le lire ici sur Businessnews (FR) ou Babnet(AR).

De notre part, nous allons plus nous intéresser aux impacts que peuvent résulter de cette nouvelle chaîne dans un paysage TV en pleine mutation et dans une période de « vide » de régulation et réglementation de l’audiovisuel.

[Mise à Jour] : Le 25 mars, Sami Fehri est intervenu dans sur l’antenne d’Express fm pour donner plus de détails sur le montage financier, les programmes et les détails de sa chaîne de TV Ettounissiya. [en conséquence, des corrections ont été faites ci-bas] Il a, par ailleurs, durant cette entrevue parlé des polémiques dont il est l’objet.

 

(Un extrait de la conférence de presse est capté par Tunisie Numérique disponible ici, avec leurs habituels petits commentaires sur la vidéo)

La TV publique

Le divorce entre l’ETT et Cactus Prod n’est pas une affaire classée. En effet, Mokhtar Rassaa, DG de l’ETT, a affirmé, sans nommer qui que ce soit, que l’ETT entamera une action en justice pour élucider et condamner les affaires de corruption qui ont touché l’entreprise publique ces dernières années. Il est vraisemblable que Cactus sera une des cibles de cette action.

Puis, le divorce implique une refonte totale de la grille et de l’identité de l’antenne de TTN1 (ex-Tunisie 7). La chaîne a été fortement identifiée aux programmes produits par Cactus et ceci durant au moins les cinq dernières années : par ailleurs, dans l’actu médias, on ne parlait presque plus de TV7 : par exemple, des conflits Hannibal (chaîne TV) – Cactus (boîte de prod) : TTN1 a donc aujourd’hui une chance majeure pour se refaire une nouvelle identité qui devrait probablement être plus proche des classiques de la TV secteur public.

Concurrence des chaînes privées

Comme on a pu très bien le noter, il existe entre Cactus Prod. d’un côté et Nessma et Hannibal une forte rivalité (voire parfois de l’animosité à peine cachée). Les équipes de la société de Sami Fehri ont acquis un savoir-faire et une compétitivité importantes dans la production des programmes et dans l’adaptation de formats étrangers. Ainsi, Attounissiya TV héritera de ce savoir-faire : Nessma et Hannibal n’auront pas à affronter un concurrent débutant (même si le travail de chaîne TV est de loin différent de celui de boîte de prod) mais plutôt à un concurrent déjà bien rôdé et ayant une grande force de frappe. Cactus Prod souhaite, par le biais d’Attounissiya, garder sa part du fameux gateau des investissements pub.

Cependant, Sami Fehri, qui a su bien exploiter le catalogue de la multinationale de la production audiovisuelle Endemol, a avoué avoir perdu l’accès à ce catalogue au détriment de Nessma. Un point en faveur de la chaîne des frères Karoui. Mais ceci, n’empêchera certainement pas l’ancien animateur de RTCI d’aller chercher d’autres formats chez d’autres producteurs comme Fermantle (X Factor, Incroyable Talent / Amercia’s Got Talent…) ou même faire marcher la matière grise de ses collaborateurs.

La régulation de l’audiovisuel et la structure du marché

Probablement, l’aspect le plus méconnu et le plus important. Une nouvelle chaîne privée basée sur des équipes déjà professionnelles dans le paysage, surtout dans le contexte de transition actuel, aura un effet sur la structure du marché.

Durant la conférence de presse, Sami Fehri affirme qu’Attounissiya TV sera, à son démarrage, retransmise par satellite depuis l’étranger avec une phase expérimentale de 6 mois en attendant de recevoir la licence. Il ajoute, lors d’une interview sur Express FM, qu’un accord avec une entreprise jordanienne a été pris afin de récupérer une fréquence satellite et les rémunérer en contre partie par les rentrées publicitaires (et non participation dans le capital par des investisseurs étrangers du Golf)

Au delà du cas spécifique d’Attounissiya, cette nouveauté nous permet d’aborder trois points importants qui semblent nécessaires dans la future réglementation/régulation de l’audiovisuel en cours de construction :

  • Comment légiférer et réguler les médias qui ciblent les tunisiens en particulier et qui sont émis depuis l’étranger? Les Tunisiens reçoivent pour une grande partie d’entre eux la télévision par satellite : autrement dit, une chaîne de TV, qui diffuse ses programmes depuis l’étranger, a moins de contraintes vis à vis de la loi qu’une concurrente qui le fait depuis le territoire (et qui de plus a une fréquence hertzienne terrestre). Ce cas ne concernerait pas Attounissiya TV puisqu’ils auraient demandé une licence. Cependant, il est important que la future réglementation et la future instance de régulation trouvent le moyen de garder les télévisions à cible nationale sur le territoire, non pas seulement pour contrôler la bonne représentation politique, protection de l’enfance et autres mais aussi pour garder nos compétences et les flux transactionnels du secteur dans le pays.
  • Jusqu’à quel niveau faut-t-il accepter les capitaux étrangers dans la télévision à cible nationale et émettant depuis le territoire? Le cas se pose déjà avec Nessma (25% détenu par Mediaset – Italie). Dans des modèles étrangers de réglementation, il existe toujours un seuil à ne pas dépasser dans la participation (il est de 20% en France, en Île Maurice par ex.). La raison est quasi immédiate: ceci empêche que des investisseurs étrangers interviennent de manière marquée dans un média local qui peut avoir une influence dans les affaires internes de la Nation.
  • Vers quel modèle économique de concentration « verticale » ou de son absence va-t-on en Tunisie? Par concentration verticale dans la télévision, on veut dire appartenance du diffuseur (la TV) et du producteur à la même entreprise ou même groupe. Pour caricaturer, on va opposer deux modèles :
    • Le modèle américain :
      Le secteur n’est soumis qu’à la loi de l’anticoncurrence générale sans avoir de spécificité dans les médias. Ceci nous amène à avoir de puissants groupes d’industries de contenu qui à la fois produisent et diffusent leurs programmes. Les studios Disney ont la télévision ABC, Les studios 20Century-Fox ont le canal « Fox » etc…
      Le grand avantage de ce modèle est l’émergence de groupes de média puissants et influents qui s’imposent à l’extérieur du territoire.
    • Le modèle français :
      Les chaînes de TV françaises sont obligés, par quotas, d’intégrer dans leurs programmes des productions indépendantes. Autrement dit, TF1 et M6 ne peuvent pas donc produire 100% de leurs programmes (ce qui implique par ailleurs qu’ils ne possèdent pas leurs programmes).
      L’avantage de ce modèle est le dynamisme du secteur la production (le nombre de producteurs est beaucoup plus important que celui des diffuseurs) et donc l’émergence de contenu diversifié.

    Il est clair qu’en Tunisie nous avons déjà largement adopté un modèle qui permet la concentration. Hannibal et Nessma produisent eux même leurs programmes. Par ailleurs, jusqu’à récemment (début 2000s), la télévision publique n’achetait pas des programmes des producteurs privées.
    Le cas de Cactus – Attounissiya est encore plus marqué vu la force de frappe de la boite de production : qu’en est-il de la diversité des programmes et des producteurs dans une chaîne où les équipes ont été formés à la production avant la diffusion? Faut-il, d’un autre côté, se « réjouir » de l’émergence d’une concurrence entre acteurs concentrés verticalement pour imposer une vision tunisienne parmi le flux des programmes maghrébins et arabes?

Les questions que posent Attounissiya TV avant même sa création, et ceci indépendamment de « l’affaire Cactus Prod. », sont très importants dans un marché qui se restructure et qui rédige de nouveau les règles de son fonctionnement. Affaire à suivre.



Commentaires (1)

aymen madiouni le 15/02/2012
nhib nji ll andi ma nkolk


Ecrire un commentaire


DERNIERS ARTICLES :
ANNONCE DE LANCEMENT DE TELVZA TV
Telvza TV, naissance d’un projet médiatique participatif 9 10/12/2013 14:07 L’équipe de Telvza TV a tenu une conférence de presse, le 10 décembre 2013, pour présenter les
ANNONCE DE LANCEMENT DE TELVZA TV
Telvza TV, naissance d’un projet médiatique participatif 9 10/12/2013 14:07 L’équipe de Telvza TV a tenu une conférence de presse, le 10 décembre 2013, pour présenter les
E SNJT CONDAMNE LE LIVRE NOIR
Le syndicat des journalistes condamne le ‘‘Livre noir’’ de la présidence 1 décembre 2013 à 12:48   // <!CDATA !function(d,s,id){var js,fjs=d.getElementsByTagName(s
E SNJT CONDAMNE LE LIVRE NOIR
Le syndicat des journalistes condamne le ‘‘Livre noir’’ de la présidence 1 décembre 2013 à 12:48   // <!CDATA !function(d,s,id){var js,fjs=d.getElementsByTagName(s
DEMISSIONS A TELVZA TV
 Démissions en cascade à la rédaction de Telvza TV 3 décembre 2013 à 11:26   // <!CDATA !function(d,s,id){var js,fjs=d.getElementsByTagName(s)0;if(!d.getElementByI